Leshakili

critiques de lecture

Six fourmis blanches

Classé dans : Mes livres chouchous — 11 octobre 2015 @ 15 h 16 min

fourmis

My God, déjà trois semaines sans écrire ! J’ai pourtant lu des choses bien ( Nous de David Nicholls ) et moins bien ( Ma vie de pingouin de Katarina Mazetti) . Mais  voilà que Leshakili nous fait sa diva et qu’il sent poindre en lui des questions existentielles: »To write or not to write … in a blog  ? »  « A quoi bon  tout cela … ». Il a cependant consenti à m’autoriser à vous livrer mes impressions sur le dernier roman de Sandrine Collette .

L’histoire s’ouvre avec un type que l’on pense au début être un berger qui chemine, accompagné d’une chèvre, dans la montagne . Le chemin est long, pentu et l’homme finit par porter l’animal qui peine à le suivre dans cette montagne . On suit pendant ce temps les pensées de l’homme et, tout comme la chèvre, on en viendrait presque à dodeliner de la tête, apaisé par le long monologue de l’homme . Et tout à coup, arrivé au sommet de la montagne, POF!, le type balance la chèvre du haut de la falaise ! Alors là forcément, on se redresse, l’esprit aux aguets : « Mais il est dingue !  » Commence alors un roman que j’ai eu du mal à lâcher et que je vous recommande chaudement .

Le livre fait alterner la voix de Mathias qui n’est pas berger mais sacrificateur et celle de Lou, randonneuse débutante qui a gagné un voyage en Albanie . Loin du tourisme de masse elle part,accompagnée de son petit ami et de quatre autres randonneurs et un guide local, pour une randonnée en montagne qui s’avérera beaucoup plus difficile que prévu . En effet,très rapidement le temps se gâte, les randonneurs sont pris dans une tempête presque surnaturelle et la randonnée tourne au cauchemar. Cette montagne semble habitée par le Mal lui même et on se demande si et combien de randonneurs vont en réchapper …

Vous vous doutez bien qu’à un moment Mathias et Lou vont finir par se rencontrer mais je vous laisse le plaisir de la découverte !

J’ai aimé la tension qui monte lentement mais sûrement dans ce livre, cette ambiance qui mêle réel et superstition . Il est aussi fort plaisant ( oui, je sais, c’est mesquin) de voir les personnages affronter le froid, les avalanches et le brouillard alors que l’on est soi même confortablement assis dans un canapé avec un chat qui vous réchauffe les genoux !

Bref, j’ai découvert l’univers de Sandrine Colette avec ce roman si prenant que j’ai eu du mal, ensuite,  à ouvrir  un autre livre pendant plusieurs jours ! Et vous savez quoi ? Après avoir lu sans conviction un ou deux autres livres ,je viens de commencer un roman de la même auteure …

Six fourmis blanches- Sandrine Collette – 275p.♥♥♥♥

6 commentaires »

  1. Sylvie, Enfin moi dit :

    Je vais le lire, tu en parles tellement bien
    Bisous
    http://www.le-blog-enfin-moi.com

  2. Black SAPES dit :

    N’écoute pas Leshakili et continu tes critiques
    Bises

  3. grispoil dit :

    Livre passionnant que nous propose le shakili. Rare de voir autant d’originalité dans un roman et de réussir à nous projeter dans un univers inattendu. Vraiment, un livre qu’il est difficile de lâcher en route.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Vieuxbougon |
Lalou Raconte |
L'univers de Shamira |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Moja opinia o wydarzeniach
| Concourslecture2013
| Papillonsdevie