Leshakili

critiques de lecture

Je suis un dragon

Classé dans : Non classé — 8 juillet 2015 @ 16 h 48 min

dragon

Et bien voilà, à force de regarder Game of Thrones avec ses maîtres, Leshakili a fini par se prendre pour un dragon . Manquerait plus qu’il vole, maintenant ! Et s’il se met à cracher du feu, ça pourra toujours nous servir pour allumer le barbecue …

Le personnage principal de Je suis un dragon est Margot et on peut dire que cette gamine n’a pas de chance . Ses parents sont assassinés sous ses yeux le jour de son anniversaire  ( on ne saura d’ailleurs jamais bien la raison de ce double meurtre ) et son caractère timide et introverti font d’elle la risée des autres élèves du collège . Un jour Margot décide de se rebeller et découvre rapidement qu’elle est invincible . Très rapidement repérée par les hautes autorités françaises et américaines, elle sera mise à contribution pour sauver des vies . Les choses vont se gâter lorsqu’elle se rendra compte qu’elle est manipulée et qu’on veut lui faire faire des choses qu’elle réprouve .

Mon avis sur ce roman est assez mitigé . J’avais lu avant de le commencer de nombreuses critiques très positives, alors forcément, la barre était haute !

Je trouve tout d’abord l’allusion au dragon peu évidente . Oui elle vole, and so what ? Les coccinelles aussi . Cela dit « Je suis une coccinelle » serait sûrement moins vendeur, comme titre ! Est-ce pour faire allusion au côté bestial de Margot ? ( j’espère que la scène de carnage du début dans le collège ne donnera pas d’idées saugrenues à nos ados !) 

D’autre part, le « Je » contenu dans le titre m’a fait croire que j’allais lire un récit à la première personne et en fait pas du tout ! J’ai donc ressenti une espèce de distance face à la jeune Margot et ceci m’a gênée pour entrer vraiment dans le livre .

Je suis malgré tout allée jusqu’au bout du livre et la fin m’a agacée aussi : beaucoup trop Bisounours pour Leshakili, tout ça!

A part cela, la difficulté  du passage à l’âge adulte, le sentiment de ne pas faire partie d’un groupe , le besoin de transgresser, la soif de liberté, bref tous ces thèmes liés à l’adolescence sont très bien évoqués. Le style est concis, les chapitres courts, donc le livre se lit rapidement . ( il faut préciser aussi qu’il est clairement ciblé « littérature jeunesse »)

Cependant,  moi qui ne suis absolument pas une adepte des super-héros j’ai eu un peu de mal à apprécier ce livre qui a pourtant l’air de remporter un franc succès. 

Je suis un dragon – Martin Page ( Pit Agarmen) 277 p.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Vieuxbougon |
Lalou Raconte |
L'univers de Shamira |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Moja opinia o wydarzeniach
| Concourslecture2013
| Papillonsdevie