Leshakili

critiques de lecture

A rare interest in corpses

Classé dans : Non classé — 12 juin 2015 @ 7 h 45 min

rare

Pour sa toute première lecture commune au cours du mois anglais, Leshakili a donc choisi un roman d’Ann Granger .

Dans l’Angleterre victorienne, Elizabeth Martin, jeune fille de bonne famille, se voit contrainte, à la mort de son père, de trouver un emploi afin de subvenir à ses besoins. Elle quitte donc son Derbyshire natal pour se rendre à Londres et devenir « dame de compagnie » chez une riche veuve . A son arrivée, elle apprend que la jeune fille qui tenait ce rôle avant elle, et qui avait disparu depuis quelques mois, vient d’être retrouvée assassinée.D’un esprit vif et curieux,  Lizzie se retrouve rapidement impliquée dans la recherche du meurtrier, d’autant plus que le jeune inspecteur qui s’occupe de l’enquête s’avère être quelqu’un qu’elle a brièvement rencontré dans son enfance et  qui vient donc du même village qu’elle .

Je ne connaissais pas du tout Ann Granger et ce roman est une agréable surprise . Premièrement, je n’ai pas à me laisser convaincre longtemps lorsque la toile de fond est l’époque victorienne, ce qui est le cas ici .L’évocation des pavés de Londres parcourus par les calèches,l’agitation de cette grande ville où les riches côtoient les pauvres, les relations entre les maîtres et leurs serviteurs… tout ceci me plaît bien en général.

Les personnages sont bien campés et Lizzie est une jeune femme attachante : déterminée et lucide , son franc-parler  détonne dans  cette periode pré-feministe où les femmes n’avaient bien souvent que le mariage pour seul horizon.

Enfin cela n’aura échappé à personne que tout ce qui se passe à Londres a de grande chances de me plaire.La toile de fond de ce roman étant la construction de la gare Saint Pancras ( dont j’adore l’architecture ) ce roman m’a incitée à me documenter sur Agar Town dont je n’avais jamais entendu parler .

Le tout forme un roman charmant, sans prise de tête, qui se lit assez vite et dont l’intérêt pour moi fût surtout sociologique. En effet l’identité du meurtrier semble assez vite logique.

Un petit bémol cependant, j’ai trouvé la fin interminable et même un tantinet rocambolesque.

On comprend assez vite que A rare interest in corpses  est probablement le premier opus d’une série d’enquêtes policières dans lesquelles Lizzie et Ben Ross ( le jeune détective) vont faire équipe . Et pas forcément au niveau professionnel si vous voyez ce que je veux dire … mais je m’égare …

Bref, une lecture plaisante, aux personnages bien ancrés dans leur époque . Je suis bien tentée de lire les autres romans de cette auteure … mais pas forcément tout de suite .

A rare interest in corpses – ( Un intérêt particulier pour les morts)- Ann Granger ( lu sur mon Kindle)

moisanglais

 

2 commentaires »

  1. Sylvie, Enfin moi dit :

    Un auteur a retenir alors
    Bisous

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Vieuxbougon |
Lalou Raconte |
L'univers de Shamira |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Moja opinia o wydarzeniach
| Concourslecture2013
| Papillonsdevie