Leshakili

critiques de lecture

The Age of Miracles

Classé dans : Non classé — 31 août 2014 @ 15 h 44 min

miracles

Et si un jour la rotation de la Terre ralentissait ? C’est ce qui se passe dans ce premier roman écrit par Karen Thompson Walker. Julia, la narratrice, se souvient de l’année de ses onze ans qui marque le début de l’allongement des journées sur terre et aussi son entrée dans l’adolescence . La petite histoire rencontre alors la grande, celle de l’humanité . Si The age of miracles est un roman d’anticipation, il est aussi un récit d’apprentissage . La petite Julia tombe amoureuse de l’énigmatique skater Seth, découvre que ses parents sont capables de mentir, tout ceci dans une atmosphère délétère de fin du monde qui approche à grands pas .

Ce qui fait peur dans ce roman c’est que les évènements relatés paraissent plausibles : pas de débarquement de monstres griffus venus de l’espace pour anéantir notre espèce mais simplement un allongement de la durée des jours et des nuits, un dérèglement qui ferait s’écraser au sol les oiseaux, s’échouer les baleines, une luminosité irrégulière qui ferait mourir les plantes une à une .

Un peu rebutée au début par le fait que la narratrice soit une très jeune fille, la plume fluide de Karen Thompson Walker fait que l’on a du mal à lâcher le roman même si on se doute que l’on ne va certainement pas vers un « happy ending » .

J’ai donc aimé ce roman que j’ai trouvé à la fois beau et triste et je ne suis pas surprise que les droits aient déjà été achetés pour le cinéma .

The Age of Miracles – Karen Thomson Walker – lu sur mon Kindle .

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Vieuxbougon |
Lalou Raconte |
L'univers de Shamira |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Moja opinia o wydarzeniach
| Concourslecture2013
| Papillonsdevie