Leshakili

critiques de lecture

Purgatoire des innocents

Classé dans : Si j'avais su ... j'aurais pas lu — 20 août 2013 @ 21 h 20 min

Purgatoire des innocents  dans Si j'avais su ... j'aurais pas lu prgatoire-300x225

Alors là , quelle déception ! Quelle perte de temps ! Et dire que j’avais littéralement harcelé mon libraire pour avoir ce livre dès sa parution , suite à une chronique dithyrambique entendue à la radio !

L’histoire : un braquage de bijouterie de luxe tourne au fiasco et les voleurs se réfugient dans un lieu isolé ( après avoir en quelque sorte pris la maîtresse de maison en otage) afin  de soigner un des braqueurs ( le frère adoré du héros) . Mais voilà , ils se sont en fait jetés dans la gueule du loup puisque cette ferme isolée , constamment drapée dans le brouillard , se trouve être le repère d’un psychopathe violeur d’enfants , genre de Michel Fourniret en plus monstrueux encore . La maîtresse de maison , compagne du psychopathe , lui est complètement soumise et cache bien sûr un lourd secret .

J’ai trouvé ce livre incroyablement long ( 600 pages , tout de même ) , d’ailleurs , j’ai zappé deux cent pages au milieu et j’ai retrouvé les personnages au même endroit , rien n’avait progressé dans l’intrigue ! Le tout est le plus souvent cousu de fil blanc : un des braqueurs ( à l’agonie quelques pages plus tôt ) réussit tout de même à creuser une tombe à la pelle ! Quant au style … je sais que parfois dans les romans policiers  il s’efface au profit de l’intrigue mais quand ni l’un ni l’autre ne sont au rendez vous , cela commence à faire beaucoup . Ainsi , page 37 :  » Elle hésite un instant , décide finalement de le rejoindre (..) C’est sous un ciel de plus en plus menaçant qu’elle s’élance sur les traces de l’homme qu’elle aime plus que tout au monde . » Si Karine Giebel cesse un jour d’écrire des polars , elle peu postuler aux éditions Harlequin , en tous cas , moi , je retourne à mes Indridason et autres Mankell !

 

Purgatoire des innocents – éditions fleuve Noir – 600 pages

Un commentaire »

  1. laurent dit :

    comme quoi, il faut se méfier des critiques littéraires qui prennent l’antenne pendant les vacances. quelle purge, ce bouquin! un conseil: gardez vos 17 euros.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Vieuxbougon |
Lalou Raconte |
L'univers de Shamira |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Moja opinia o wydarzeniach
| Concourslecture2013
| Papillonsdevie